Jean Pierre Datcharry

Jean Pierre Datcharry

Jean Pierre Datcharry (Amghar)a mis en place sur la période 1985-2010 des trekkings et des randonnées chamelières d’exception au Maroc depuis les rivages de la côte atlantique jusqu'aux confins du désert comme par exemple la transhumance avec les nomades Aït Atta dans les hautes vallées et les gorges de l’Atlas.
Aujourd'hui, il propose le fruit de son travail et de son expérience à de randonneurs passionnés, individuel, groupe ou famille.
Originaire des Pyrénées, Jean-Pierre, alors jeune moniteur de ski et accompagnateur en montagne, découvre à l’âge de 19 ans le Maroc et les vallées et sommets de l’Atlas. Il se lie d’amitié avec les populations rencontrées et s’installe 5 années plus tard au Maroc. Depuis cette date, et 35 années durant, il parcourt et découvre son nouveau pays d’adoption.
Après l’Atlas, Jean-Pierre va à la découverte du désert qu’il apprivoise sans tarder pour alors naviguer aisément dans cette immensité de dunes et de plaines. Au contact des diverses populations, il apprend le Tachelhit.
L’apogée de ses découvertes sera la traversée du Maroc à pied et en chameau de Nador à la Mauritanie, soit 4.200 km en 5 mois et demi, par étapes, où il emmènera des voyageurs marchant ainsi sur les traces des anciennes caravanes.
Au fil du temps, Jean-Pierre formera une équipe qui l’accompagnera et mettra ainsi en place des circuits de randonnées jamais encore exploitées qu’il sera le premier à faire découvrir aux randonneurs passionnés des grands espaces naturels du Maroc.
Sa conjointe, Zineb, 1ere femme marocaine guide de montagne, l’accompagne dans le développement de leur projet.
En 2008, tous deux créeront l’agence Désert et Montagne Maroc afin de proposer au public l'organisation de circuits et traversées aux thématiques diverses.
L’activité de l'agence met l’accent sur la découverte des singularités culturelles des territoires traversés comme les populations nomades Aït Atta ou les tribus Hassania, les pratiques de la transhumance, les pêcheurs de falaise de la côte atlantique, les sites naturels méconnus comme les zones ornithologiques protégées ou encore les gravures rupestres.
Jean Pierre a une forte implication auprès de la profession du tourisme Nature et Aventure au Maroc, notamment via son engagement auprès d’associations professionnelles ou auprès de la nouvelle formation des guides des espaces naturels du Maroc lancée à Ouarzazate en 2013.
Jean-Pierre a eu le privilège d’être primé au trophée du Tourisme Responsable le 24 février 2014 dans la thématique « Valeur, tradition et culture » au titre des grandes traversées chamelières qu’il a initiées sur les anciennes routes des caravanes.

Jean Pierre Datcharry